Gastronomie

 

Gastronomie

La gastronomie tchèque ressemble, en partie, à celle de ses voisins : Allemagne, Autriche. Depuis 1526, et cela pendant près de 4 siècles, le pays était sous la domination Habsbourgeoise. La Bohême et la Moravie faisaient partie de l'empire austro-hongrois. 

Sumava67    orlickaprehrada28

Les mets sont consistants mais généralement appréciés par les Français. En Tchéquie on mange beaucoup de viande de porc mais aussi du bœuf ou de la volaille. Les plats sont accompagnés de choux, de pommes de terre (cuits à l'eau, sautés, frites, en purée, en salade etc.), ainsi que des féculents typiquement tchèque et morave : knedlíky. Knedlíky sont une espèce de quenelles ou boules de pâte, coupées en tranches , cuite dans l'eau bouillante; elles sont faites avec de la farine, du pain ou de pommes de terre. Il en existe plusieurs sorts. Un accompagnement typique est la galette de pommes de terre à l'ail et à la marjolaine (bramborák). Hormis le chou omniprésent, les légumes manquent souvent dans les menus. Mais on peut trouver couramment des plats de brocolis, choux-fleur ou haricots. On peut compenser le manque de légumes par des salades en accompagnement. Les poissons présents sur les cartes des restaurants se limitent en général aux poissons de mer ou truites d'élevage. Parfois on trouve de la carpe. Ce succulent poisson des eaux douces est à tort assez méconnu chez nous. Les entrées sont composées le plus souvent de charcuterie, de toasts et surtout de soupes. Les desserts sont savoureux mais caloriques. Les crèmes pâtissière et la chantilly font partie courante des gâteaux.

Sumava12 copie                    krkonose70

On trouve aussi la cuisine internationale, surtout italienne : pâtes, pizzas mais aussi, dans la majorité des grandes villes des restaurants sud-américains, français ou asiatique.

                          Quelques exemples de mets typiquement tchèque.

Soupes : Česneková polévka, zelná polévka, vývar, gulášová polévka, bramborová polévka (soupe à l'ail, soupe au chou, des bouillons, soupe goulasch, soupe de pommes de terre)

Plats principaux : Vepřové, knedlíky a zelí (rôti de porc, quenelles et chou aigre-doux). Svíčková (rôti de bœuf à la sauce aux légumes et à la crème accompagné de quenelles et d'une cuillerée d'airelles.). Guláš (Goulasch - plat en sauce préparé avec de la viande de bœuf ou de porc accompagné, en général, de quenelles mais aussi du pain). Smažený kapr (carpe panée frite), Kapr na česneku (carpe à l'ail). Pečená kachna ou husa se zelím a knedlíkem (canard ou oie rôti avec le chou et les quenelles). Španělský ptáček (paupiettes de bœuf fourrées au lard, œuf, oignons et cornichons). Smažený sýr, hranolky a tatarská omáčka (fromage pané frit avec de la sauce tartare et des frites), ce repas pas cher est apprécié par tout le monde, surtout par les jeunes. 

Dessert : Le traditionnel štrůdl (strudel), ovocné knedlíky (quenelles aux fruits) rakvičky se šlehačkou (cercueils á la chantilly) mais également toute sorte de viennoiserie et de gâteaux au chocolat, à la crème, à la chantilly. N'oubliez pas de goûter les crêpes (palačinky).

Boissons : La République tchèque est un pays de bière. Surtout les bières blondes ont une excellente réputation. Les plus connues sont Plzeň (Pilsen Urquel), Budvar, Staropramen. Il y en a  d'autres, il en existe plusieurs centaines. On trouve aussi de très bons vins blancs de Moravie du sud. Les vins rouges tchèque sont en général corrects, parfois excellents. Mais il vaut mieux les goûter d'avance, surtout quand il s'agit de vins non millésimés. Les vins rouges les plus connus sont : Frankovka, Modrý Portugal, Vavřinecké, Rulandské modré (Pinot noir). 

Alcools : Les plus typiques et connus sont Becherovka (apéritif élaboré à partir des plantes), slivovice (alcool de prunes) meruňkovice (alcool d'abricots), borovička (gin local), et třešňovice (alcool de cerises).

Dans la large majorité des restaurants il n'est pas coutume de mettre de l'eau de robinet sur les tables. Il faut commander de l'eau minérale plate (bez bublinek ou neperlivá) ou gazeuse (s bublinkami ou perlivá).

A Prague, il vaut mieux s'éloigner de quelques centaines de mètres des parcours touristiques pour manger, vous ferez de considérables économies. Il est aussi avantageux de prendre des menus du jour, même aux alentours du Château de Prague on peut manger un menu complet, hors boisons, à 7 €

Avertissement : En République tchèque, le glutamate de sodium, ce dangereux exhausteur de goût est omniprésent. Connu sous E-621 à E 627 ce produit chimique est présent dans la charcuterie, des épices, condiments, chips et parfois même dans des certains salades. Je vous conseille de limiter la consommation de la charcuterie. D'autres additifs chimiques sont présents dans la plupart des produits plus qu'en France.

Beskydy11          Velky Lopenik 6 copie

template joomlatemplate joomla gratuit
2017  lkral   globbers joomla templates